12 avril 2008

Spectre a-dimentionnel

M’allonger sur un lit stratosphérique,

Avec cette envie de m’arracher de mon amas organique.


M’arracher et m’élever.


Fondre à trois cent UN mille kilomètres seconde,

Histoire de semer la lumière.

La lumière m’aveugle…


Je filerai et désintégrerai les étoiles et les planètes.

Les faire disparaître jusqu’au dernier atome.

Les atomes m’encombrent…


J’anéantirai les trous noirs,

Et aspirerai le vide.

Le vide me pèse…

.

.

.

Enfin,

Après un voyage de mille millions d’années,

J’arriverai au bout du millième Univers,

Que j’aurai anéanti comme les neuf cent quatre vingt dix neuf autres.


Plus de Lumière

Plus d’Atomes

Plus de Vide

.

.

.

Il n’y aura Rien

Le Rien me sied…


Le Rien et un spectre neurologique…

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

m'etendre sur la strate et me laisser mourir...
Stone, le monde est stone....

14:17  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home