27 juin 2007

La Vie Mo(de)rne

Cité Dortoir, lit « aggloméré », drap synthétique, savon chimique, serviette « polystyrène », rasoir électrique, costard tergal, café « génétique »…

Bitume, feux, bitume, feux, bitumes, rond-point, bitume, bureau.

Bureau climatisé, chaise en plastique, néon blafard, clavier, touches, tapoter, tapoter, tapoter, clope, tapoter, tapoter, tapoter, clope…

Bitume, feux, bitume, feux, bitume, feux, bitume, supermarché.

Supermarché blindé, rayons approvisionnés, portefeuille rationné, caddies fatigués…

Bitume, feux, bitume, rond-point, bitume, feux, bitume, salon de thé.

Salon de Thé aseptisés, femmes fagotées, hommes « viciés », facture salée…

Bitume, feux, bitume, rond-point, bitume, feux, bitume, cité-dortoir.

Fenêtre ouverte, mer de béton, rouge, gris, rouge, gris, rouge et une touche de vert (le métro qui passe…)

Télé allumée, cerveau éteint, pyjama nylon, lit « aggloméré », drap synthétique, yeux fermés…

Rêver de Vie et s’endormir…

Cité Dortoir, lit « aggloméré », drap synthétique, savon chimique……

Redondance Assassine...

Libellés : , , ,

6 Comments:

Blogger Hayy said...

Rêver de vie, c'est vivre un peu..

15:15  
Blogger Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ said...

Sympas, ton texte Elyess une atmosphèreque que j'aime beaucoup. Avec un peu de concision ça pourrait se mettre en musique.

19:24  
Blogger Elyes said...

@havy: une vie par la pensée, une vie quand même...

@azwaw: c'était un enchaînement des quelques moments de "non-vie" qui parsèment notre quotidien...
Et merci pour le compliment! :-)

08:52  
Anonymous myriam said...

sans doute le seul texte que je n'arrive pas à saisir... lorsque je te lis, j'ai l'impression que tu as en horreur ce que tu decris... Mais ne me repetes-tu pas sans cesse que tu ne pourrais evoluer ailleurs que dans une metropole??? Ce bitume, ce paysage urbain fait de feux tricolores et de passage clouté, de klaxon et de musique à outrance, c'est notre univers... Celui dont on a besoin pour se sentir moderne et non morne... Mais surtout c'est cette cite dortoir qui fait que le soir lorsque l'on se plonge dans notre univers personnel, faconné de nos envies et de nos attentes, on arrive à fermer les yeux et l'on profite du silence de notre cocon... Je ne saisi vraiment pas ce texte, surtout venant de toi... si je ne te connaissais pas pas j'aurais imaginé que l'auteur est un des protagoniste de la petite maison dans la prairie!

09:02  
Blogger Elyes said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

15:58  
Blogger Elyes said...

C'est un exercice de style...avant tout...

Mes textes cherchent avant tout à dégager une "atmosphère" comme l'a très bien dit Azwaw...

Certains textes peuvent être une extension de mes sentiments du moment comme ils peuvent ne pas l'être du tout...

16:30  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home